À propos

De l'histoire de l'idée d'« idée », certains jalons semblent particulièrement bien connus : le statut objectif des Idées chez Platon et leur nette opposition avec les apparences sensibles; le statut subjectif des idées dans la philosophie moderne, où elles tendent au contraire à coïncider avec les apparences et à s'opposer aux éventuelles « choses en soi » ; la fonction rationalisante des Idées chez Kant, qui prend acte de l'irréalité des idées mais ne renonce pas à rendre compte de leur nature régulatrice. La question reste cependant de savoir comment un même terme a pu recouvrir des conceptions aussi diverses et, en apparence, même antithétiques. C'est à élucider cette énigme et à éclairer par là même le problème de l'idéalité dans l'extraordinaire continuité de son traitement philosophique que se sont collectivement livrés des spécialistes de ces différentes périodes de l'histoire de la philosophie.
Avec les contributions de L. Bouquiaux, A. Dewalque, M.-A. Gavray, O. Gilon, M. Hagelstein J. Herla, J. Pieron, D. Seron et A. Stevens.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Bernard Collette-ducic, Bruno Leclercq

  • Éditeur

    PEETERS

  • Distributeur

    VRIN

  • Date de parution

    06/11/2012

  • Collection

    Bibliotheque Philosophique De Louvain

  • EAN

    9789042926486

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    465 g

  • Support principal

    Grand format

Bruno Leclercq

L'auteur est Docteur en Médecine, psychologue, fondateur de l'Aiki O Do - un enseignement dynamique de la méditation - auteur d'articles scientifiques sur le cerveau, auteur de livres sur le Yoga (Ed; de l'Homme, Montréal), auteur de traités philosophes et ésotériques (voir Amazon), chercheur expérimental sur la méditation dans ses aspects physiologiques et ésotériques.

empty