De la peine de mort, du judaïsme, de la démocratie et du principe d'humanité

Traduit de l'ALLEMAND par PIERRE RUSCH

À propos

" Le problème de la peine de mort ne peut être résolu que d'une manière inconditionnelle, inconditionnelle comme le caractère sacré et intangible de toute vie humaine, inconditionnelle comme ce principe suprême de toute humanité." Dans cet extrait de son grand oeuvre inachevé Théorie de la folie des masses (paru aux éditions de l'éclat en 2008), Broch considère la question de la peine de mort comme le baromètre du fonctionnement d'une société humaine : sa pratique est toujours le germe d'une possibilité de basculement vers la folie collective. Le texte s'intéresse aussi au statut de la peine de mort dans l'histoire du peuple juif et sa particularité qui en fit la cible privilégiée d'un régime sous l'emprise de la justice magique.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Hermann Broch

  • Traducteur

    PIERRE RUSCH

  • Éditeur

    Eclat

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    10/02/2012

  • Collection

    Eclats

  • EAN

    9782841622733

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    59 Pages

  • Longueur

    15.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    52 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hermann Broch

Hermann Broch (1886-1951) est l'auteur d'une oeuvre romanesque hors du commun publiée en français chez Gallimard (La mort de Virgile, Les somnambules, le Tentateur, etc.), et d'une oeuvre philosophique inachevée, dont la pièce maîtresse reste sa Théorie de la folie des masses (l'éclat, 2005).Né à Vienne, il est emprisonné par les nazis,
après l'annexion de l'Autriche. Grâce à l'aide de James Joyce il est libéré et parvient à gagner les USA où il vivra le reste de sa vie.

empty