À propos

Rien de plus quotidien que l'acte de manger. Rien de plus vital non plus. Mais n'y a-t-il pas davantage qu'une simple nécessité dans l'art d'apprêter les mets et de les goûter ? Dans cet essai gourmand et érudit, traversant avec grâce l'histoire de la philosophie comme celle de la gastronomie, Valentin Husson suggère qu'il y en effet a plus - beaucoup plus. Manger est un art - un art qui relève autant de l'esthétique que de l'éthique, du savoir que de la politique ou de l'écologie. Goûter, c'est apprendre à recréer un rapport avec notre environnement direct. C'est retrouver la saveur possible d'un terroir, d'une saison ou d'un produit. C'est choisir comment s'orienter par la bouche dans un monde qui aimerait décider de notre goût à notre place. C'est, surtout, se réconcilier avec l'idée que la vie puisse être bonne au sens le plus littéral du terme : au sens de sa saveur. Et si l'art de vivre était d'abord un art des vivres ?


Sommaire

-Hors-d'oeuvre La cuisine : coup de feu de notre histoire humaine Sapere aude : ose savourer ! Le sens (existentiel) des sens.
-Premier temps : La cuisine des philosophes L'éducation du goût Le beau et le bon : l'agréable n'est-il que subjectif ? L'art culinaire : le présent du présent Critique de la raison puritaine.
-Second temps : Gastrodiplomatie et écologie de l'alimentation L'inconscient, c'est la géopolitique Le repas : du temps perdu pour l'économie Écologie de l'alimentation : de la cosmétique La prédation occidentale : une histoire d'appropriations La quadrature du cercle de la vie : les quatre éléments La vie universelle : universalisme et universaux Les droits de la Nature.
-Troisième temps : L'esprit de la cuisine et l'esprit du temps La cuisine médiévale, moderne et postmoderne : dans l'air du temps Le style, c'est le cuisinier « Le plus beau livre de cuisine a été écrit par la nature » Alain Passard, un arpège cosmique #Pornfood : la nourriture comme dépense somptuaire La distinction du bon goût : dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu hais Le carno-phallogo-centrisme Le véganisme : le régime de la mort de Dieu La souffrance animale en question Ce que le pathocentrisme dit de nous autres humains, trop humains.
-Quatrième temps : De la diététhique. Le bon vivant, le jouisseur et l'ascète Restaurer sa volonté Le bon vivant, le jouisseur et l'ascète Philosophies de vie : appétit, faim et privation Anorexie et boulimie Santé et grande santé : ars moriendi.
-Pour finir L'art d'aimer.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine > Philosophie analytique (XXe siècle)


  • Auteur(s)

    Valentin Husson

  • Éditeur

    Puf

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    20/09/2023

  • Collection

    Perspectives Critiques

  • EAN

    9782130855064

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Grand format

Valentin Husson

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Valentin Husson est philosophe. Il enseigne à l'université de Strasbourg. Il
est notamment l'auteur de L'Écologique de l'Histoire (Diaphanes, 2021, préface de JeanLuc Nancy).

empty