Amateur d'art : Alias Caracalla 1946-1977

À propos

Daniel Cordier a eu plusieurs vies. Alias Caracalla se poursuit donc après la guerre. L'ancien secrétaire de Jean Moulin se tourne vers l'art. Il commence une collection avec des oeuvres de De Staël ou Hartung, puis ouvre des galeries à Paris, New York et Francfort, où il expose Dubuffet, Rauschenberg et la fine fleur des surréalistes. Il voyage aussi et nous fait vivre deux séjours mouvementés dans l'Union soviétique des débuts de la déstalinisation. Sur un dernier coup d'éclat, il ferme sa galerie parisienne et se lance dans deux tours du monde pour écrire une histoire universelle de l'art avec Stéphane Hessel. Mû par un besoin d'engagement et d'action toujours aussi présent, il envisage de reprendre les armes pour défendre la République contre les factieux de l'Algérie française, et mêle expositions provocatrices et militantisme pour l'art contemporain jusqu'à se trouver enrôlé dans la création du Centre Beaubourg. Des pages inédites et illustrées de la vie de Daniel Cordier, fidèle à lui-même : combatif, passionné, sincère et drôle.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire


  • Auteur(s)

    Daniel Cordier

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    25/01/2024

  • Collection

    Temoins

  • EAN

    9782073015167

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    442 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Découvrez un extrait PDF
empty