Another day of life

Another day of life

À propos

In 1975, Angola was tumbling into pandemonium; everyone who could was packing crates, desperate to abandon the beleaguered colony. With his trademark bravura, Ryszard Kapuscinski went the other way, begging his was from Lisbon and comfort to Luandayes'>#8212;once famed as Africa's Rio de Janeiroyes'>#8212;and chaos.Angola, a slave colony later given over to mining and plantations, was a promised land for generations of poor Portuguese. It had belonged to Portugal since before there were Englishspeakers in North America. After the collapse of the fascist dictatorship in Portugal in 1974, Angola was brusquely cut loose, spurring the catastrophe of a stillongoing civil war. Kapuscinski plunged right into the middle of the drama, driving past thousands of haphazardly placed checkpoints, where using the wrong shibboleth was a matter of life and death; recording his imporessions of the young soldiersyes'>#8212;from Cuba, Angola, South Africa, Portugalyes'>#8212;fighting a nebulous war with global repercussions; and examining the peculiar brutality of a country surprised and divided by its newfound freedom.Translated from the Polish by William R. Brand and Katarzyna MroczkowskaBrand.From the Trade Paperback edition.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9780141186788

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    19.8 cm

  • Largeur

    12.9 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    134 g

  • Distributeur

    Side

  • Support principal

    Grand format

Ryszard Kapuscinski

Ryszard Kapuscinski est né en 1932 à Pinsk (Pologne). En 1945, sa famille s'installe à Varsovie, où il entame des études d'histoire et de lettres. Dès les années 50, il devient correspondant en Asie et au Moyen Orient, puis en Amérique latine et en Afrique. Auteur de Négus, du Shah ou la démesure du pouvoir, d'Imperium et d'une quinzaine d'autres titres, ses ½uvres se sont vendues à plus d'un million d'exemplaires à travers le monde. Son ouvrage Ebène a été élu Meilleur Livre de l'Année 2000 par la rédaction de Lire et a été couronné par le prix Tropique 2002 (attribué par le Sénat). Il est mort en janvier 2007 à Varsovie.
Il a fait du journalisme un véritable mode de vie, et s'est imposé par un style très personnel, mêlant documentaire et littérature, souci quasi ethnologique du terrain et réflexion politique.

empty