• L'Ame du vin appartient à un temps béni où le plaisir de boire était naïf. Le vin n'était pas saturé de sens comme aujourd'hui. Les oenologues n'existaient pas. Il n'y avait ni expert, ni consultant, ni journaliste du vin. Il n'y avait que des amateurs. Maurice Constantin-Weyer appartient à cette espèce en voie de disparition. L'amateur est celui qui aime tout simplement, sans se laisser influencer par la doxa, comme on dit aujourd'hui, c'est-à-dire l'opinion admise, le politiquement correct. L'expert voudra toujours confisquer la parole de l'amateur évidemment incompétent. Paru en 1932, L'Ame du vin est, dans l'oeuvre de M. Constantin-Weyer, un livre à part. C'est à la fois un hymne au mystère de la vigne et à l'ivresse, un parfait guide des vins qu'il décrit région par région et un ouvrage polémique. Un livre à consommer sans modération.

  • Maurice Constantin-Weyer a été lun des romanciers français les plus lus au xxe siècle : ses romans daventures du Grand Nord ont construit dans lesprit européen un puissant imaginaire de la survie dans les grands espaces hivernaux. Dans La loi du Nord, le personnage Louis Walferdin raconte, dans un récit à la première personne, ses souvenirs douloureux dune expédition dans le Nord-Ouest qui a mal tourné.

empty