Christian Gonon

  • 1984

    George Orwell

    "De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée."

    Christian Gonon interprète avec virtuosité un des plus grands textes de George Orwell : avec lui, nous entrons dans le monde totalitaire de Big Brother, à la frontière entre science-fiction et réalité.

  • Le père de Matilda Verdebois pense que sa fille n'est qu'une petite idiote. Sa mère passe tous ses après-midi à jouer au loto. Quant à la directrice de l'école, Mlle Legourdin, c'est la pire de tous : un monstrueux tyran, qui trouve que les élèves sont des cafards. Elle les enferme même dans son terrible étouffoir.
    Matilda, elle, est une petite fille extraordinaire à l'esprit magique, et elle en a assez. Tous ces adultes feraient bien de se méfier, car Matilda va leur donner une leçon qu'ils ne sont pas près d'oublier.
    Emmenés par Christian Gonon de la Comédie-Française, les comédiens s'amusent dans ce récit plein d'humour et de grincements de dents !

  • "Vous en avez de la mémoire..."
    "Oui, beaucoup... Mais j'ai aussi la mémoire de détails de ma vie, de personnes que je me suis efforcé d'oublier. Je croyais y être parvenu et sans que je m'y attende, après des dizaines d'années, ils remontent à la surface, comme des noyés, au détour d'une rue, à certaines heures de la journée."
    Christian Gonon restitue la poésie, le trouble et le mystère de ces souvenirs de femmes.

  • " Je n'aime pas beaucoup les lettres, ni en recevoir ni en envoyer. Sauf de toi et à toi - et quelques autres. C'est ce qu'on doit appeler l'amitié"
    Jean d'Ormesson déploie dans l'art épistolaire autant de brio et de virtuosité que de talents de stratège et de séducteur. Il laisse libre cours, dans cette version la moins " autorisée " de son autobiographie, à son franc-parler, sa malice, son goût de l'ironie et de la facétie.
    C'est tout l'arrière-plan de son parcours dans le siècle que l'on voit se dessiner au fil de ces échanges multiples, sous l'effet révélateur des relations qui ont le plus compté dans son existence ; de Raymond Aron ou Roger Caillois à Claude Lévi-Strauss, en passant par Marguerite Yourcenar et Michel Déon.
    À travers eux on découvre ici son autoportrait le plus inattendu.

    Table des matières :

    Préface
    Présentation
    A Jean Paul Aron
    A Raymond Aron
    A Edouard Balladur
    A Olivier Barrot
    A Emmanuel Berl
    A Georges Bidault
    A Bernard Billaud
    A Christian Bourgois
    A Pierre Brisson
    A José Cabanis
    A Roger Caillois
    A Carlos Chagas
    A Jacques Chirac
    A Jean Daniel
    A Michel Debré
    A Philippe Delerm
    A Frédérique Deniau
    A Jean-Francois Deniau
    A Michel Déon
    A Michel Déon
    A Michel Déon
    A Georges Dethan
    A Guy Dumur
    A Alfred Fabre Luce
    A Jean Jacques Gautier
    A Françoise Giroud
    A Valery Giscard d'Estaing
    A Henri Gouhier
    A Jean Guehenno
    A Annie Guehenno
    A Jean Guitton
    A Jean Yves Haberer
    A Jean Edern Hallier
    A Jacques Havet
    A Jeanne Hersch
    A Stéphane Hoffmann
    A Max Horkheimer
    A Jean Hyppolite
    A Marguerite Hyppolite
    A Eugène Ionesco
    A Marcel Jouhandeau
    A Jacques Julliard
    A Jacques de Lacretelle
    A Claude Levi Strauss
    A Jean Marie Lustiger
    A Gabriel Marcel
    A Madame Le Marois
    A Roger Massip
    A François Mauriac
    A Jean Mauriac
    A Jean Mauriac
    A André Maurois
    A Jean Marie Messier
    A François Mitterrand
    A Michel Mohrt
    A Pierre Moinot
    A Nine de Montesquiou
    A Paul Morand
    A Cécile Nourissier
    A François Nourissier
    A François Nourissier
    A François Nourissier
    A François Nourissier
    A René de Obaldia
    A Arthur Pauly
    A Louis Pauwels
    A Bernard Pivot
    A Yves Pouliquen
    A Jean Claude Renard
    A Jean Francois Revel
    A Jules Romains
    A Lise Romains
    A Jean-Marie Rouart
    A Claude Roy
    A Aniela Rubinstein
    A Marcel Schneider
    A Sébastien Studer
    A Ronald Syme
    A Jacques Paul Viardot
    A Louise de Vilmorin
    A Marcelle Wahl
    A Marguerite Yourcenar
    Remerciements

  • - 50%

    Zachée et Thadée, deux frères, étudiants brillants et surfeurs surdoués, déploient les charmes de leur jeunesse sous l'été sauvage de La Réunion. Mais l'été et la jeunesse ont une fin, et il arrive qu'elle survienne plus vite et plus tragiquement que prévu.

  • De la Chine à la Grèce, des Balkans au Japon, les dix récits du recueil Nouvelles orientales sont inspirés de légendes venues d'ailleurs et témoignent du désir de montrer l'intime emmêlement du mythe et de la vie. Marguerite Yourcenar nous promène entre le rêve et la réalité, les choses et l'apparence des choses et médite sur le devenir des hommes, toujours en quête de sagesse.

  • Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l'armée japonaise. Alors que l'aristocratie tente d'oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de seize ans joue au go. Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d'un autre destin. «Le bonheur est un combat d'encerclement.» Sur le damier, elle bat tous ses prétendants. Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu'elle, dévoué à l'utopie impérialiste. Ils s'affrontent, ils s'aiment, sans un geste, jusqu'au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l'envahisseur qui tue, pille, torture.

  • Lettres persanes

    Montesquieu

    • Lizzie
    • 12 Mai 2021

    Retrouvez le roman épistolaire de Montesquieu, un classique au programme de l'oral du bac de français 2021.Quoi de plus divertissant qu'un étranger perdu dans un pays inconnu ? Aux yeux du Persan Usbek, nos manières, nos passions, nos moeurs paraissent un carnaval de bizarreries et de conventions absurdes. Loin d'Ispahan, de son harem et de ses sultanes, la France et Paris lui semblent incompréhensibles. Pour décrire cette nation " civilisée ", il entreprend une chronique étincelante d'esprit, de fausse naïveté et de hardiesse.
    En 1721, pour s'amuser, Montesquieu, voluptueux magistrat bordelais, fait paraître anonymement ces
    Lettres persanes où notre société, dans sa vanité frivole, se reconnaît toujours.

  • « Je suis certain qu'on ne peut être heureux sans argent. Voilà tout. Je n'aime ni la facilité ni le romantisme. J'aime à me rendre compte. Eh bien, j'ai remarqué que chez certains êtres d'élite il y a une sorte de snobisme spirituel à croire que l'argent n'est pas nécessaire au bonheur. C'est bête, c'est faux, et dans une certaine mesure, c'est lâche. »

  • Voici l'histoire de Wang-Fô, le célèbre peintre chinois. Il parcourait le royaume des Han en compagnie de Ling, son fidèle disciple, à la recherche de nouveaux paysages. Ses tableaux étaient si beaux qu'on les disait magiques. Mais un jour, l'empereur convoqua le vieux maître pour le menacer d'un terrible châtiment...
    Christophe Gonon nous conte avec passion l'histoire du vieux peintre Wang-Fô. Une histoire poétique et merveilleuse sur le pouvoir de l'art.

  • L'art du langage poétique vise à sublimer le sens des mots en éclairant leurs musicalités. Pourtant aussi extraordinaire que cela puisse paraître, aucun éditeur phonographique n'a encore réuni à ce jour l'ensemble des grands textes poétiques sous l'angle de leur qualité prosodique... Frémeaux & Associés, défenseur de l'oralité comme véhicule de transmission des savoirs et de l'émotion, se devait de constituer une première base sonore à ce patrimoine collectif. L'anthologie sonore de la poésie de langue française (1265-1915) réunit six siècles d'oeuvres poétiques sélectionnées par Alain Frémeaux, enregistrées par les plus grands techniciens de la diction que sont les pensionnaires de la Comédie Française, sous la direction d'Olivier Cohen, directeur du Théâtre du Proscénium. Pour la première fois, un ouvrage sonore de presque 6 heures présente une exposition de la poésie rimée, classée par thème, avec la volonté d'en révéler au public toute la richesse mélodique et harmonique.

empty