• «L'Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre.».
    Jean Anouilh.

  • Rhinocéros

    Eugène Ionesco

    Rhinocéros est la pièce la plus riche de Ionesco. Elle ne perd rien de l'esprit d'innovation, de provocation, des premières pièces. Comme elles, celle-ci mélange les genres et les tons, le comique et le tragique. Mais l'innovation principale qui s'introduit ici est la réflexion sur l'Histoire, à travers le mythe. La pièce est une condamnation de toute dictature (en 1958, on pense au stalinisme). Ionesco condamne autant le fascisme que le communisme. C'est donc une pièce engagée : « Je ne capitule pas », s'écrie le héros.
    Le rhinocéros incarne le fanatisme qui « défigure les gens, les déshumanise ». On sent l'influence de La Métamorphose de Kafka. Dans une petite ville, un rhinocéros fait irruption. Par rapport à lui, les personnages prennent diverses attitudes. Certains se transforment en rhinocéros ; un troupeau défile. Seul Bérenger résiste à la marée des bêtes féroces, symboles du totalitarisme.

  • Tanka L'autobus arrive Un zazou à chapeau monte Un heurt il y a Plus tard devant Saint-Lazare Il est question d'un bouton Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes. Mise en images, portée sur la scène des cabarets, elle a connu une fortune extraordinaire.

  • « Poésie/Gallimard » est une collection au format poche de recueils poétiques français ou traduits. Chaque volume rassemble des textes déjà parus en édition courante - tantôt du catalogue Gallimard, tantôt du fonds d'autres éditeurs -, souvent enrichis d'une préface et d'un dossier documentaire inédits. Élégant viatique pour les amateurs de poésie, la collection offre des éditions de référence, pratiques et bon marché, pour les étudiants en lettres. Aujourd'hui dirigée par André Velter, poète, voyageur et animateur de plusieurs émissions sur France Culture, la collection reste fidèle à sa triple vocation : édition commentée des « classiques », sensibilité à la création francophone contemporaine (Guy Goffette, Ghérasim Luca, Gérard Macé, Gaston Miron, Valère Novarina...) et ouverture à de nombreux domaines linguistiques (le Palestinien Mahmoud Darwich, le Libanais d'origine syrienne Adonis, le Tchèque Vladimír Holan, le Finnois Pentti Holappa, le Suédois Tomas Tranströmer et récemment l'Italien Mario Luzi, deux mois seulement après sa disparition...).

  • 2021 marque le quatre centième anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine, né à Château-Thierry en juillet 1621.À cette occasion, la Pléiade publie en « Tirage spécial », sous coffret illustré, l'édition de référence des Fables choisies mises en vers, due à Jean-Pierre Collinet (1991), et illustrée, cette fois, des célèbres gravures de Grandville (1838) accompagnées - ce qui n'a jamais été réalisé - des dessins et esquisses du même Grandville, conservés dans le fonds Grandville de la Bibliothèque de Nancy et qui montrent le travail de l'illustrateur, en particulier le jeu auquel il se livre entre représentation animale et représentation humaine des personnages des fables.

  • Somptueux divertissement poético-militaire, pièce historique qui rappelait à la fois Les Trois Mousquetaires et le monde des précieux, drame en vers d'une ahurissante virtuosité où parut revivre le meilleur de Ruy Blas, Cyrano conquit sans peine un public lassé du théâtre d'idées, qu'enflamma le patriotisme culturel de l'auteur. « Ainsi, il y a un chef-d'oeuvre de plus au monde », écrivait Jules Renard le soir de la générale. Il faut sans doute en rabattre un peu, mais un peu seulement : bien que né dans le sérail de la plus bourgeoise des bourgeoisies, Cyrano demeure la plus grande réussite de théâtre populaire à ce jour connue et le dernier acte, avec son couvent et ses feuilles mortes, est aussi émouvant qu'un finale de Verdi.

  • Un trésor de poésie exceptionnel : indispensable !
    La poésie nous accompagne tout au long de l'année, tout au long de la vie. Chaque moment est pour le poète une source d'émerveillement et d'émotion...
    Voici un magni?que cadeau à faire aux enfants, pour qu'ils découvrent, lisent et relisent les plus grands poètes et poétesses : Hugo, Verlaine, Baudelaire, Louise Labé mais aussi Jacques Prévert, Claude Roy, Maurice Carême, Lucie Delarue-Mardrus, Andrée Chedid, Louise Michel, et encore Pierre Coran, Susie Morgenstern, Stéphane Bataillon...
    Accompagnés de sublimes illustrations, partez pour un grand voyage de la littérature française aux haïkus du Japon, avec de belles escales du côté de la poésie anglaise, espagnole, allemande, bengali... et du français qui voyage, du Canada à l'Afrique, en passant par la Belgique et la Suisse.

  • Cet album propose 13 comptines totalement imaginées pour les jeux de mots et les sonorités - dans la grande tradition du genre, pour un dialogue avec les images tout aussi libres et délirantes. Ainsi vont se croiser dans un monde joyeux et absurde Ours, Minou, Poule Mousse, Coq, Veaux, Vaches, Cochons, Teckel, Poney et des personnages qui fréquentent plus rarement la littérature jeunesse : Dindon, Truite, Paon, Oursin, Bigorneau, ou encore Crevette. Cet album est une reprise partielle des comptines en continu, série dont la publication s'était interrompue en 2013. avec l'apparition de 8 petits nouveaux figurants.

  • 10 poèmes qui témoignent de l'amour d'une mère, illustrés avec beaucoup de douceur.

    10 poèmes pour découvrir la voix d'une poétesse considérée comme une pionnière du romantisme, admirée de Balzac, Baudelaire et Verlaine.
    - Adieu d'une petite fille à l'école.
    - Pour endormir l'enfant.
    - L'enfant au miroir.
    - Ma fille.
    - Les oiseaux.
    - Amour partout !
    - L'oreiller d'une petite fille.
    - Le coucher d'un petit garçon.
    - Ma chambre.
    - À mes enfants.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'avare

    Molière

    Harpagon est l'une des plus grandes créations de Molière. Tout, dans cet homme, respire l'avarice et la décrépitude. Rongé par une maladie de corps, Harpagon l'est aussi par une maladie de l'âme. Ladre, il rogne sur la nourriture et les habits de ses domestiques, sur l'avoine de ses chevaux, sur l'entretien de son fils, obligé d'emprunter à taux usuraire pour vivre, et sur les cadeaux indispensables à sa fiancée. Usurier, il prête à des taux exorbitants, calcule, évalue tous les objets qui l'entourent. Dans cette atmosphère poussiéreuse et sordide, où fusent les mots féroces, le père usurier s'oppose au fils emprunteur. L'avarice détruit l'amour filial, l'amour paternel, l'amour quel qu'il soit. La cassette remplie d'or enterrée dans le jardin est l'âme, le coeur, le souffle même d'Harpagon. Les retrouvailles d'un homme et d'une cassette sont ici le seul hymne à l'amour.

  • Une comédie étonnante, parce qu'elle est un curieux assemblage d'éléments divers. Ce fut d'abord un spectacle de cour : la danse, la musique (de Lully) contribuent aux divertissements royaux. C'est presque un livret d'opéra. Il y faut aussi de la galanterie : d'où les thèmes de l'amour et du mariage. Quant au bourgeois vaniteux, il suscite la moquerie, mais montre aussi la promotion d'une catégorie sociale, maîtresse de l'économie. À la fin, Molière fait danser tout le monde, en transformant la réalité en un univers de fantaisie.

  • Verlaine Poèmes saturniens Des Poèmes saturniens, entendons qu'ils sont placés sous le signe de Saturne. Ils seront donc inspirés : il n'était pas inutile de l'affirmer alors que régnaient encore des versificateurs parnassiens. Ils seront aussi baignés d'une rêverie douce et savante, tandis que le poète tournera son regard vers l'intérieur. Point ou peu de récits ou d'anecdotes. Ici l'on se souvient, l'espace d'un sonnet - et non d'un interminable poème -, sur un air de chanson grise. Et il n'est pas jusqu'à celle que l'on aime, qui ne prenne une forme incertaine.
    Tout semble simple. Tout est savant, mais d'une technique si maîtrisée qu'elle a cessé d'être visible, au point que beaucoup s'y sont trompés. Verlaine est un poète à la fois immédiat et difficile. Il exige donc une annotation riche et précise (combien de parodies qui avaient échappé jusqu'à cette édition à l'attention des lecteurs ?), une attention à la langue et à la prosodie, alors, mais alors seulement, comme l'avait dit à peu près Ovide :
    « Maintenant, va, mon Livre, où le hasard te mène ! » édition critique établie, annotée et préfacée par Martine Bercot.

  • Qui plonge au fond de l'océan ? Qui nage au-dessus des coraux ? Amuse-toi à actionner les tirettes pour retrouver les animaux qui se cachent dans ce livre !

  • Bienvenue en poésie ! C'est ce que ce petit format doux et élégant souhaite à chaque nouvel enfant qui vient au monde. Parmi les 7 milliards de Terriens qui accueillent ce nouveau-né, certains sont des poètes, et ils savent mieux que quiconque tresser un berceau de mots.
    Certains évoquent le rapport à la nature, aux saisons, d'autres aux grands-parents, aux autres enfants nés le même jour... Et parce que chaque naissance est une fête, chaque poème s'accompagne ici d'une image d'Aurélia Fronty, qui renouvelle pour l'occasion son style graphique, entre dentelle naturelle et art populaire.
    Un beau livre-cadeau à offrir à la naissance d'un enfant, pour changer de la layette et du doudou, ou pour l'accompagner d'un premier cadeau de mots.

  • Qui ne connaît pas les Fables de La Fontaine ? Cet ouvrage est loccasion de redécouvrir, dans leur version originale et intégrale, les fables les plus célèbres de La Fontaine comme Le Corbeau et le Renard, Le Lièvre et la Tortue ou La Cigale et la Fourmi mais aussi de découvrir la richesse de fables moins connues.

  • Le Corbeau et le Renard, Le Rat des villes et le Rat des champs, Le Lion et le Moucheron, Le Lièvre et la Tortue... Les 17 plus belles fables de Jean de La Fontaine compilées dans un magnifique album et racontées en musique par Vincent Fernandel.

  • Ce recueil constitue un appel à la résistance, un hymne à la liberté et à la solidarité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pour lui, tout se répond, les parfums, les couleurs, les sons. Entre "Spleen et idéal", la ville devient le théâtre d'un fantastique moderne. D'une poignante beauté, la poésie de Baudelaire ne cesse d'éclairer notre réel.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Parce que la poésie est le plus beau moyen d'être au monde, voici une première invitation à la curiosité culturelle, au-delà des frontières et des barrières, en même temps qu'une initiation à l'oreille poétique. Les jeunes enfants vont aimer découvrir d'autres manières de parler de la mer qui boit le soleil, des mots bleus du vent ou du phoque que le chasseur inuit épargne parce que l'animal jouit du soleil tout comme lui. Une perception sensible du monde à laquelle nous convient les poèmes et les images.
    Le voyage est en effet total, du Maroc à la Chine, de la Turquie à Cuba pour les mots, et pour les images, la tour de Babel des illustrateurs sollicités par l'éditeur aux quatre coins du monde.
    Un beau cadeau comme un premier pas en poésie... et sur la planète multiculturelle.

  • 10 poèmes et textes poétiques pour découvrir la voix d'une femme de lettres qui a touché à tous les genres et aimait jouer avec les mots et les rimes.
    L'araignée du matin ;
    La leçon ;
    L'invitation ;
    Le cheval ;
    Le vent réunit deux nuages...
    Dans les jardins, le vent sauvage...
    Soleil ;
    Dans le ciel mauve...
    Palindromes ;
    Fado / Fa Do ;

empty