Religion & Esotérisme

  • Le Tao signifie le Chemin, le sens que prend notre voyage, de son commencement à sa fin. C'est notre quête de vérité, notre capacité à vivre en harmonie avec les êtres vivants qui nous entourent.
    Or, qui mieux que le chat pour incarner le Tao ? Les chats savent ce qui est essentiel et ignorent toute règle qui entraverait leur liberté. Ils ne possèdent rien, se contentent de ce que la nature leur offre et ne vivent que pour l'instant présent.
    Kwong Kuen Shan aime à s'entourer d'eux, et à les dessiner dans des aquarelles aux lignes douces et épurées, agrémentées de sceaux chinois et associées à des maximes issues de la philosophie du Tao. Une invitation à la méditation en compagnie de nos amis les chats.

    Tous les grands textes de KWONG KUEN SHAN sont chez Pocket.

  • Quand Kwong Kuen Shan s'installe au pays de Galles, elle se sent isolée et malheureuse. Son seul compagnon ? Healey, le chat de leurs voisins qui viennent de déménager.
    Healey a en effet décidé de faire le chemin inverse afin de retrouver la colline galloise où il a grandi. Et il se met en tête d'apprivoiser Kuen Shan...
    Pour la première fois, Kwong Kuen Shan dévoile l'étonnante histoire de sa passion pour les chats - elle qui en avait une peur panique !
    Agrémenté d'aquarelles originales, ce récit est une ode à nos amis à moustache - l'histoire d'une anxiété vaincue et d'un amour désormais sans limite.

  • La lecture des romans de Jules Verne... De longues heures passées au musée Guimet... Ainsi est née la passion des voyages, et surtout le désir d'Orient, d'Alexandra David-Néel ! L'Inde où j'ai vécu est le récit de son premier voyage en Inde, à l'aube du XXe siècle.
    Les dieux hindous et les rites qui leur sont consacrés. Le système des castes et l'abolition de « l'intouchabilité ». Les gourous, institution nationale aux mille formes. Les « saints » professionnels : ascètes, mystiques, philosophes, pèlerins... Tout ce qui fait la richesse de la religion hindoue est ici observé et commenté par celle qui se nommait « orientaliste-reporter ».
    Une initiation captivante aux mystères et à la sagesse de l'Inde.

  • Le destin décide parfois à votre place. C'est le cas de Jean-Jacques Charbonier dont la vie a basculé lors d'une intervention avec le SAMU, au sein duquel, alors jeune généraliste, il effectuait un stage de médecine d'urgence. En recueillant le dernier soupir d'un accidenté, le Dr Charbonier a rencontré « cette chose ». Rien ne sera plus jamais comme avant : il reprend ses études pour devenir anesthésiste-réanimateur. Car une révélation fracassante s'est imposée : l'âme survit à la mort du corps et continue d'exister dans une autre dimension. Trente ans après ces événements, Jean-Jacques Charbonier est devenu l'un des plus grands spécialistes au monde de la vie après la vie. Il nous livre dans cet ouvrage aussi personnel que passionnant le fruit de ses recherches sur le sujet.

  • Imaginez que vous êtes assis au cinéma.
    Devant vous, une personne vous empêche de voir l'écran.
    Elle parle très fort, tellement fort que vous n'entendez pas le film.
    Cette personne, c'est vous...
    Vous, ou plutôt votre ego - dont Dogo Barry Graham, moine bouddhiste écossais, vous exhorte à vous libérer.
    Avec des mots crus et sans détours, des conseils qui secouent, le maître zen vous montre une voie plus claire, plus libre.

    « Après vous être débarrassé de vous-même, après avoir tué votre personnage, vous pourrez enfin vivre une vraie vie, une vie de liberté. Ne vous agrippez à rien, vous avez tout.
    Tuez votre égo. Et libérez-vous. »

  • Pourquoi la figure de Dieu est-elle presque toujours masculine et les religions bien souvent misogynes ? Dieu est-il une personne, une force, une énergie, un principe créateur ? Que disent les philosophes de Dieu ? La foi peut-elle exister sans le doute ?
    Voici quelques-unes des questions posées par la journaliste Marie Drucker à Frédéric Lenoir.
    « Dieu est un mot rêvé pour expliquer le monde » a écrit Lamartine. Frédéric Lenoir expose aussi bien le point de vue des athées que celui des croyants : ainsi, la fabuleuse histoire de Dieu prend tout son sens.

  • L'ordre du Temple a-t-il réellement disparu ? Et, avec lui, son fameux trésor ? La malédiction lancée par le dernier grand maître sur le bûcher doit-elle être prise au sérieux ? Les templiers sont-ils les ancêtres des francs-maçons ?
    Dès la première croisade, on trouve trace des templiers et des combats qu'ils ont menés en Terre sainte aux côtés des croisés. Pourtant, la naissance de l'ordre est aussi mystérieuse que sa déchéance. Du pouvoir réel qu'il a exercé au Moyen Âge entre Orient et Occident - notamment grâce à la protection du pape - aux mensonges colportés par le roi de France Philippe le Bel pour entraîner sa chute, partez à la découverte du plus énigmatique, du plus célèbre et du plus fascinant des ordres militaires et religieux.

  • Né prince, fils d'un souverain de la puissante tribu des sakya, au vie siècle avant jésus-christ, il vécut dans le luxe et l'opulence avant de tout quitter pour partir sur les routes, seul, à la recherche de la sagesse.
    Il avait vingt-neuf ans, il s'appelait siddharta gautama, il allait devenir le bouddha. alexandra david-néel a été l'une des premières occidentales à pénétrer au tibet et à comprendre la spiritualité orientale. nul mieux qu'elle ne pouvait écrire cette présentation du bouddhisme du bouddha " en étant totalement fidèle au message et parfaitement accessible aux lecteurs occidentaux. egalement chez pocket : au pays des brigands gentilshommes, mystiques et magiciens du tibet, la puissance du néant, le lama aux cinq sagesses, voyage d'une parisienne à lhassa, le sortilège d u mystère, l'inde où j'ai vécu, journal (2 tomes), magie d'amour et magie noire et la vie surhumaine de guésar de ling.

  • Lu et encensé dans le monde entier, Le livre des morts tibétain fait désormais partie du patrimoine littéraire de l'humanité.
    Longtemps détourné de son sens véritable et présenté de façon fragmentaire, il est ici, pour la première fois, livré au public sous sa forme complète, directement traduit du tibétain et expliqué dans son contexte originel. Composé par le grand maître Padmasambhava au VIIIe siècle, il traite des mystères les plus profonds de l'existence : le rêve, la méditation, le moment de la mort... Un livre de sagesse, traversé par le souffle de l'esprit qui n'a ni commencement ni fin et pour qui la mort est un instant de vérité, de retour à la lumière fondamentale.

  • Qui sont vraiment les francs-maçons ? Le symbole perdu et retrouvé révèle-t-il un secret ésotérique ? Les thrillers de Dan Brown sont-ils sous influence maçonnique ? L'auteur a-t-il résolu l'une des plus grandes énigmes de l'histoire de l'humanité ?
    Vous aussi, vous vous êtes sans doute posé ces questions en lisant Le symbole perdu.
    Pour y répondre et prolonger le plaisir de lecture, Éric Giacometti et Jacques Ravenne, les deux maîtres du thriller maçonnique, ont mené l'enquête. Résultat : des révélations étonnantes et un voyage passionnant dans les arcanes de ce best-seller signé par le pape du thriller ésotérique. Une plongée au coeur de la franc-maçonnerie, un retour sur ses origines mythiques, ses codes secrets et sa part d'ombre.

  • La mort n'est pas une fin, mais une transition. Les manifestations de nos chers disparus et de nos guides spirituels sont des invitations à la communication et non des phénomènes de hantise. Mais la peur nous empêche d'entrer en contact avec l'au-delà et nous prive alors d'une part fondamentale de nous-mêmes. Aussi, pour sortir de la peur, faut-il apprendre.
    Au carrefour de la spiritualité et de la psychologie, ce livre est le résultat d'années de recherches et d'expérimentations directes. Il nous invite à démystifier une à une nos peurs de l'au-delà pour aborder en confiance notre propre mort et celle de nos proches.

  • Chaque page de ce livre vibre du désir du pape François de toucher les âmes qui cherchent un sens à leur vie, un chemin de paix et de réconciliation, un remède à leurs blessures physiques et morales.
    Pour lui, priorité doit être donnée à cette humanité, inquiète et souffrante, qui demande à être écoutée et non repoussée, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'Église : les pauvres et les exclus, les prisonniers et les prostitués, mais encore les divorcés, les homosexuels. Il insiste, notamment à travers des souvenirs de jeunesse et des épisodes émouvants de son expérience de pasteur, sur le fait que l'Église ne doit fermer sa porte à personne.

  • « Une bonne voyance... qu'est-ce que c'est ? Avant tout une empathie très forte. En état de voyance, c'est comme si je feuilletais les pages de la vie de l'autre, son destin. Délivrée des contraintes du temps, je peux déchiffrer l'avenir comme le passé. » Yaguel Didier ouvre pour la première fois les portes de son cabinet. Elle revient sur son don exceptionnel et son immense carrière de médium où se croisent aussi bien des célébrités que de parfaits inconnus. Redonnant à la voyance ses lettres de noblesse, Yaguel Didier se confie et nous livre à la fois ses révélations extraordinaires et ses prédictions époustouflantes.

  • De « Diaspora » à « Talmud », de « Golem » à « Yahvé », de « Philon d'Alexandrie » à « Theodore Hertzl », de « Baal Chem Tov » à « George Steiner », Jacques Attali, en bon historien mais aussi en conteur, trace les contours d'une importante religion de l'humanité. « J'ai appris à devenir curieux - c'est-à-dire, en fait, amoureux du judaïsme, de son histoire, de sa façon de penser, de ce qu'il dit du monde, de ce qu'il permet aussi de penser, de comprendre, d'imaginer.
    J'aime aussi la façon dont il accueille toutes les critiques et dont il doute sans cesse de lui-même. J'aime la façon dont il me fait réfléchir, comme beaucoup d'autres grandes cosmogonies, aux grands invariants du monde ; j'aime encore les histoires de tant de personnages de la Bible et de l'Histoire, fidèles à leur foi jusqu'à la quitter ou paraître le faire ; j'aime enfin ces petites histoires qu'on appelle juives, éclairantes autodérisions.
    Enfin et peut-être surtout, j'apprécie dans le judaïsme qu'il ne soit pas jaloux, mais tolère bien d'autres amours. » J.A.

  • Est-ce le chant du cygne de l'Église catholique ? Si des chrétiens sont bien à l'oeuvre, bon nombre de nos contemporains estiment qu'ils n'ont plus besoin de l'Église pour vivre le mystère de Dieu. La crise est profonde.
    À Marseille, en plein quartier cosmopolite, le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine a ressuscité une paroisse promise à l'abandon, faute de fidèles. La renaissance est spectaculaire : la foule se presse, les retours à la foi et à la pratique religieuse sont nombreux. Le dimanche, on s'y rassemble pour la qualité de l'office et la sacralité du lieu. Une réussite qui pourrait faire des émules...
    Ce livre est un hymne à l'ardeur et à l'espérance. Il donne envie de croire, en Dieu, en soi et en son prochain.

  • Christopher Hitchens, journaliste et polémiste d'exception, lance un pavé dans la mare : la religion empoisonne tout. Elle se mêle de sexe, contrôle nos assiettes, diabolise la science, se fait complice de l'ignorance et de l'obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et de guerres, elle met notre monde en danger.Avec un mélange jubilatoire d'érudition et d'humour, s'appuyant sur une argumentation rigoureuse et une parfaite connaissance des textes sacrés, il nous livre un pamphlet intelligent et incisif. Que l'on soit fidèle croyant, fervent agnostique ou indécis, cet ouvrage soulève le débat et fait souffler un vent de liberté de pensée et de paroles.

  • C comme Clocher .
    A comme Ange (gardien).
    T comme Templiers .
    H comme Humilité .
    O comme Ordres .
    L comme Latin .
    I comme Image .
    C comme Ciel .
    I comme Intériorité .
    S comme Séville .
    M comme Mauriac .
    E comme Éternité .


    Avec tendresse et humour, l'abécédaire de Denis Tillinac explore l'extraordinaire variété et fécondité de la religion catholique.

  • En s'appuyant sur des témoignages de ses proches, une journaliste argentine raconte le parcours du pape François, évoquant notamment son attitude pendant la dictature militaire, le fil conducteur de sa pensée, ses rapports avec le pouvoir politique ou les défis qui l'attendent. Le récit, illustré de nombreuses anecdotes, fait le portrait d'un homme simple, joyeux et accessible.

  • Voici les résultats de la plus grande étude scientifique et statistique jamais réalisée sur les expériences de mort imminentes (EMI).
    Établie sur plus de 1 300 témoignages recueillis dans le monde entier, cette enquête révèle que quels que soient l'âge, les croyances, les connaissances de ceux qui vivent de telles expériences, ils vivent tous la même chose. Cet ouvrage met en évidence neuf de ces éléments qui semblent prouver l'existence d'une forme de vie après la mort sans qu'aucune explication rationnelle ne permette, pour l'instant, de le justifier. Un voyage fascinant.

  • Femmes enceintes, pour faire passer les nausées, adressez une prière à sainte Gudélie. Invoquez saint Basile avant de vous faire arracher une dent. Un fils à marier ? Saint Ananie ou saint Castule vous viendront en aide. Vos cheveux tombent, une bougie pour sainte Berlande pourrait être la solution. Pour faire cesser la pluie, invoquez saint Anien, mais pour avoir du soleil, c'est saint Clair qu'il faudra prier.
    Petits et grands problèmes peuvent être résolus miraculeusement, à condition de savoir à quel saint se vouer !

  • Nuit du 26-27 mars 1996. Sept moines sont assassinés au monastère de Tibhirine. Des années plus tard, de nombreuses zones d'ombres subsistent.
    Depuis les coulisses des pouvoirs algérien et français aux arcanes du Vatican, en passant par des juges, des généraux, des terroristes, René Guitton a mené une investigation de fond et rend justice à la mémoire des victimes.
    Ayant eu accès à de nouveaux documents et à des témoignages inédits, il fait ici la lumière sur le destin funeste des moines.

  • Le Vatican. Un État souverain de quarante-quatre hectares et huit cents habitants, haut lieu de la spiritualité et du recueillement. Caroline Pigozzi en connaît tous les rouages. Vie quotidienne, finances, révolutions de palais, secrets innombrables, candidatures à la succession du Prince des Apôtres... La face cachée du Vatican ici est décryptée : révélations, intrigues, confidences personnelles des évêques, états d'âmes des cardinaux, portraits des principaux acteurs du Saint-Siège plongent et éclairent le lecteur au coeur d'un univers plein de surprises...
    Une enquête minutieuse sur ce monde singulier qui nous fascine depuis plus de vingt siècles.

    Édition revue et corrigée par l'auteur.
    Inclus un cahier photos .

  • En Orient, les persécutions croissantes poussent les Chrétiens à fuir les pays où est né le christianisme. Au Maghreb, en Afrique subsaharienne et jusqu'en Extrême-Orient, parce que Chrétiens, ils sont contraints au silence et parfois assassinés par centaines. Des églises, des habitations sont saccagées, des cimetières profanés. A nos portes, des fatwas sont édictées, des Chrétiens condamnés. Et ces agressions insoutenables se heurtent au silence de la communauté internationale, oublieuse de ce que « la liberté de pensée, de conscience et de religion » est inscrite dans la Déclaration des droits de l'homme. Juifs et Musulmans sont aussi persécutés. Mais la reconnaissance de leurs souffrances ne doit pas se faire au prix de la négation de celle des Chrétiens. Y aurait-il de bonnes et de mauvaises victimes ? Des victimes dont on doit parler et d'autres qu'il faut passer sous silence ? Avec Ces Chrétiens qu'on assassine, René Guitton dresse le « livre noir de la christianophobie », cri de révolte, appel à la mobilisation de tous et leçon de fraternité : qu'il soit Juif, Chrétien ou Musulman, quand un groupe est menacé, c'est le signal que d'autres pourront l'être à leur tour. Taire les douleurs du présent, c'est s'exposer à les banaliser quand elles doivent interpeller l'humanité tout entière. Ce livre nous oblige à rompre avec l'indifférence qui comble d'aise les bourreaux et tue une seconde fois leurs victimes.

empty