Lattes

  • Da Vinci code

    Dan Brown

    De passage à Paris, Robert Langdon, professeur à Havard et spécialiste de symbologie, est appelé d'urgence au Louvre, en pleine nuit. Jacques Saunière, le conservateur en chef a été retrouvé assassiné au milieu de la Grande Galerie. Au côté du cadavre, la police a trouvé un message codé. Langdon et Sophie Neveu, une brillante cryptographe membre de la police, tentent de le résoudre. Ils sont stupéfaits lorsque les premiers indices le conduisent à l'oeuvre de Léonard de Vinci. Ils découvrent également que Saunière était membre du Prieuré de Sion, une société secrète dont avaient fait partie Nexton, Boticelli, Léonardo da Vinci, Victor Hugo, et qu'il protégeait un secret millénaire. L'enquête de nos deux héros les entraînera à travers la France et le Rouyaume-Uni, non seulement pour chercher une vérité longtemps cachée concernant la Chrétienté, mais également pour échapper à ceux qui voudraient s'emparer du secret. Pour réussir, il leur faut résoudre de nombreuses énigmes, et vite, sinon le secret risque d'être perdu à tout jamais.

  • Emma est une grande fille aux jambes longues, douce et fantasque, habillée comme l'as de pique, qui a lu trop de livres et vu trop de films. Elle aime l'amour avant tout, l'amour qui se rêve et s'invente autant qu'il se vit.
    Entre recueil de nouvelles et roman, Les jolis garçons est composé de trois textes : trois hommes, trois moments dans la vie d'Emma.
    Le premier, Marc Stevenson est un avocat célèbre lisse, ponctuel, parfait jusqu'à en être désincarné. La passion qu'il suscite est dévorante, obsessionnelle et emmène Emma aux limites de la folie. Quelques années plus tard, Emma rencontre Ethan Castor, un écrivain, marié, sombre et charmeur, qui vit dans le silence et cherche un échappatoire. Leur rencontre, à la fois trouble, joyeuse et érotique, dure trois jours et résonnera longtemps. Le troisième amant, Milan Mikaev est un animateur de télévision égocentrique, imprévisible, désarmant d'irresponsabilité et de narcissisme. Pour la première fois Emma est emportée dans la fiction d'un autre et la rencontre bascule dans une aventure médiatique hallucinée où l'invraisemblable prend le pas sur les sentiments.

    Combien de fois faut-il rejouer la fable, pour être capable de s'en défaire ? Sommes-nous condamnés à ça, reproduire inlassablement la même illusion, le même désenchantement ? La rencontre de l'autre n'est-elle que pure fiction oe

  • Chaque matin, après le petit déjeuner, ma mère arpentait le premier étage du pavillon Baudelaire, perdue dans ses pensées, son ventre rond devant elle.
    Tout au long de sa promenade solitaire, les autres femmes s'écartaient sur son passage en faisant de petits signes amicaux de la main. Les hommes qui, quelques semaines auparavant, la dévoraient des yeux, la dévisageaient maintenant d'un air doux et plein de respect. De temps à autre, quelqu'un proposait une chaise, tendait un verre d'eau à ses lèvres. C'était la princesse de Sainte-Anne.

    Ben est né parmi les fous. Sa mère, hantée par ses chers disparus, et son père, entouré d'ennemis imaginaires, connurent une passion d'un seul soir sans jamais se revoir. Elevé par une famille d'adoption qu'il déteste, Ben va s'offrir pour ses vingt ans un rêve insensé : sortir ses parents de Sainte-Anne afin qu'ils vivent l'amour que la folie leur a volé. Mais deux êtres brisés par la vie peuvent-ils retrouver la grâce des premiers commencements oe Une fable inspirée, où la folie des êtres flirte avec la vérité la plus profonde. Une histoire à la fois drôle et poignante.

    Laurent Seksik est médecin. Après Les Mauvaises Pensées (prix Wizo 2000), salué par la critique, il signe avec La folle histoire son second roman.

  • Qui était Marie-Madeleine ? Quel fut véritablement son rôle auprès de Jésus après la crucifixion ? C'est principalement à ces questions que Gerald Messadié tente de répondre à travers ce roman inspiré. D'après lui, Marie-Madeleine aurait été l'instigatrice d'un « complot » pour sauver Jésus de la mort. En soudoyant les soldats, en retardant sa mise en croix, en récupérant le corps seulement blessé, elle réussit son projet.
    Alors, quand un homme saint resurgit du néant avec l'aura magique d'avoir triomphé de la mort, son pouvoir devient incommensurable.
    Ce roman biblique passionnant nous fait aussi découvrir tout le contexte historique et psychologique de cette époque : Rome et Jérusalem, les grands prêtres qui s'opposent aux tribus de Zélotes, les multiples prophètes qui sillonnent le désert et mettent en péril les pouvoirs, les superstitions qui fragilisent l'ordre social et religieux.
    A son habitude et avec sa profonde érudition, Gerald Messadié n'hésite pas à s'attaquer aux dogmes et ose mettre en lumière la nature profondément humaine de Jésus. Il ajoute à son talent de romancier sa foi à essayer de clarifier l'événement le plus mystérieux de notre Histoire.

    Depuis L'Homme qui devint Dieu, un succès mondial, Gerald Messadié développe une production d'essais et de romans sur les textes sacrés et leur interprétation. Une postface où l'auteur développe ses arguments, sources à l'appui, vient compléter ce roman.

  • « Un magnifique roman fleuve, à mi chemin entre Le livre des Illusions de Paul Auster et Les corrections de J. Franzen. » The Independent« Par ses détails insolites, le roman rappelle parfois les étranges histoires de John Irving. Il est rare qu'un écrivain raconte avec autant d'intelligence, de délicatesse et de tendresse les difficultés de devenir adulte, l'amour fraternel, l'amitié, la mort, la force du pardon ».

    Der Spiegel« Christensen réussit (.) à transformer la ville d'Oslo et le paysage norvégien, les êtres du passé comme ceux du présent en images vivantes dans l'esprit du lecteur. L'étonnement causé par une telle maîtrise souveraine de l'art d'écrire se joint au bonheur de la lecture ».

    Abendzeitung Fred et Barnum, demi-frères, grandissent à Oslo dans les années 1950. Personne ne sait qui est le père du premier. Celui de Barnum est menteur. Ils sont élevés par trois femmes : leur mère Véra, leur grand-mère Boletta et leur arrière grand-mère, la doyenne, la Vieille comme on la surnomme, ancienne actrice de cinéma muet.
    Trois mères célibataires, trois femmes aux destinées extraordinaires. Mais l'amour de ces femmes ne suffit pas aux adolescents. Incapable de supporter les secrets qui entourent sa naissance, Fred se mure dans le silence. Barnum cesse de s'alimenter. Il ne veut plus grandir.
    Et puis un jour, Fred décide de partir. Son demi-frère attendra vingt-huit ans son retour.

  • Voici un livre qui a conquis le coeur de l'Amérique par la magie du bouche-à-oreille : deux millions d'exemplaires vendus, dix mois numéro un sur la liste des best-sellers.


    Je suis éblouie par ce premier roman à la fois émouvant, original et accompli. C'est merveilleusement bien écrit, fort, poignant, plein d'humour... Un livre qui embrasse la cause des femmes sans être féministe. A lire absolument !
    Joanna Trollope Caroline du Sud, été 1964. Lily, quatorze ans, grandit entre un père intransigeant et Rosaleen, sa nounou noire, qui l'élève depuis la mort de sa mère.
    Lorsque, au cours d'émeutes raciales, Rosaleen est gravement blessée, elles décident de s'enfuir toutes les deux... Un trio de productrices de miel, femmes généreuses et cocasses, les recueilleront et accompagneront Lily dans l'exploration de sa propre histoire.
    Hymne à l'amour maternel et au pouvoir régénérateur de l'affection, cet inoubliable roman initiatique est à la fois drôle et émouvant sans jamais tomber dans le mélodrame.


    Sue Monk Kidd vit en Caroline du Sud. Ce premier roman révèle une nouvelle grande romancière dans la veine de Carson McCullers.

  • Chez quentin, restaurant à la mode de dublin, se chuchotent mille confessions, histoires d'amour, de trahison et de vengeance, sans parler de celles qui agitent le personnel ou bien les propriétaires, les brennan, pour lesquels la vie n'a pas toujours été tendre. c'est toute cette diversité dublinoise qu'ella brady veut célébrer en consacrant un documentaire au restaurant. mais, alors que s'élabore le montage de son projet, ella va affronter une cruelle désillusion dans sa propre vie.
    Le réseau qui se tisse autour d'elle lui fera prendre conscience que certaines passions sont trop secrètes pour pouvoir être racontées.
    Originaire de dublin, maeve binchy est un des auteurs irlandais les plus populaires. ses nombreux romans - noces irlandaises, sur la route de tara, les saveurs de la vie - ont été des succès mondiaux, et en dînant chez quentin s'est vite retrouvé numéro un sur la liste des best-sellers du sunday times.

  • « Ce pauvre homme s'est laissé mourir », écrivait Richelieu à propos de Gilles de Ruellan, marquis de la Ballue. Le terme de « pauvre » ne s'appliquait certes pas à sa fortune : elle était colossale.
    Pourquoi en a-t-il légué la majeure partie à Anne-Guyonne, sa benjamine, lésant gravement sa femme et ses sept autres enfants oe
    Pourquoi, en dépit de cette dot plus que royale, le duc de Brissac refuse-t-il ce magnifique parti à son fils oe
    Pourquoi le simple nom de Brissac arrache-t-il des cris de haine à la famille Ruellan oe
    Quel secret infamant le père a-t-il emporté dans la tombe oe
    En quoi l'Histoire de France va-t-elle modifier l'avenir des jeunes amants oe
    De péripéties en rebondissements, l'auteur retrace le destin incroyable et pourtant véridique de Gilles de Ruellan. A contre-courant de son époque, cet homme que rien n'appelait à la cour a joué un rôle essentiel auprès d'Henri IV pour pacifier la Bretagne au moment des guerres de Religion, puis à la cour de Louis XIII. Bâtisseur dans l'âme, il a édifié dans la région de Fougères les châteaux de la Ballue, du Tiercent et du Rocher-Portail, encore debout aujourd'hui. Voici la saga haute en couleur de ce Breton au parcours incroyable et des amours contrariées de sa plus jeune fille.

    Isabelle Huchet dessine des décors et des costumes pour le théâtre. Après L'Etoffe d'une femme, L'Amour en partage et Rose granit, elle signe ici son quatrième roman.

  • Le brise-coeur

    Howatch-S

    Après Le Pardon et La Grâce et Passion Noire, l'exploration par Suzan Howatch du pouvoir de l'amour et de la guérison dans le monde moderne atteint son apogée dans ce nouveau roman.
    Au coeur de la City à Londres, en proie à la récession des années quatre-vingt dix, le sexe n'est qu'un produit parmi d'autres qu'on achète et que l'on vend au plus offrant.
    Gavin Blake surfe sur le haut de la vague. Engagé à fond dans le sexe et la pornographie, il est jeune, beau et gagne énormément d'argent. Carta Graham, qui cherche à oublier son passé d'avocate, se lance, elle, dans la collecte de fonds au profit de la paroisse St Benet. Quand leurs chemins se croisent, l'attirance entre eux sera irrésistible mais reste inconcevable pour Carta.
    Gavin prend brutalement conscience que sa seule chance de survie est de fuir le monde traumatisant dans lequel il évolue. Et tandis qu'il se rapproche de plus en plus de Carta et de son patron, le très charismatique pasteur Nicholas Darrow, les forces du mal se rapprochent dangereusement.

    Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Martin Segas.

  • Marie Chardon a quitté Tignes. Le village a été recouvert par les eaux du barrage, ses amours aussi. Elle veut changer de vie. Alors, cap sur Chamonix pour devenir monitrice de ski ou peut-être entrer dans la prestigieuse école des guides. Elle tombe amoureuse de Cyril, ce montagnard qu'elle rêve d'accompagner dans ses courses vers les sommets mais, en cette fin des années 50, les traditions s'opposent à ce que les femmes chaussent des crampons. Ils vivent toutefois pleinement leur passion lorsque le malheur, comme l'avalanche, s'abat sur eux. Marie, malade, doit choisir entre la guérison et l'enfant qu'elle porte...
    Avec ce nouveau roman, Monique Brossard Le Grand nous entraîne dans l'univers des guides des Alpes. Nous découvrons leur passion exigeante de la montagne. Cette montagne qu'ils épousent et qui les tue. Seul le courage obstiné de Marie lui permettra d'accéder à ces cimes où l'amour et la mort brillent de l'éclat des glaces éternelles.




    Auteur à succès, Monique Brossard Le Grand est viscéralement attachée aux Alpes. Après Elise des montagnes et Marie des torrents, elle nous offre un nouvel épisode de sa saga des sommets.

  • C'était au temps où l'on appelait les druides « rêveurs », où les dieux luttaient avec les hommes contre les peines du monde, où les femmes exerçaient le pouvoir dans les tribus, où les guerriers brandissaient leurs glaives contre Rome et ses légions.
    Ban et Breaca sont frère et soeur, enfants de la reine des Icènes. Breaca venge sa mère et fait un songe : des aigles vont s'abattre sur son peuple...
    Ban est enlevé, puis vendu comme esclave aux Romains. Sans le savoir, il affrontera sa propre soeur dans de sanglantes batailles. Un grand destin attend celle-ci : elle sera Boudicca, la reine qui apportera la victoire à son peuple.

    Récit au souffle épique, Le Rêve de l'aigle décrit les origines du conflit légendaire de la Bretagne tribale contre l'envahisseur romain : un monde empreint de la magie des dieux, où les animaux, les paysages deviennent des personnages à part entière, un monde héroïque où les guerriers se battent pour l'honneur autant que pour la victoire.

    D'origine écossaise, Manda Scott est aussi auteur de suspense. Son dernier roman, Morale à zéro (Lattès, 2002), est finaliste du fameux Edgar Award 2003.
    Le Rêve de l'aigle est le premier volume de la grande trilogie de La Reine celte, qui se poursuivra avec Le Rêve du Taureau rouge et Le Rêve du Lièvre.

  • Les pastiches ou parodies proposés dans ce recueil ont été inspirés par des oeuvres essentielles parues au cours des derniers mois, telles :

    Michel Ouelburne, Les Testicules alimentaires Margarine Peugeot, Dernier Roman Popaul et Virginie Démente, Nique-moi les choses Slip Follers, L'Année du lapin Tahar Ben Mondo, Alain Delon expliqué à mon Kiki Barilla et Talie, Les Portes du fiel Jasmine Razé, Lard

  • Allemagne 1938 : tout annonce l'orage. Mais la jeune Belle Lombard se soucie peu de la politique. Ses projets ambitieux ne tournent qu'autour des studios de cinéma de Berlin et de l'hypothétique homme de ses rêves. Pendant ce temps, sa mère Félicia se lance dans les entreprises plus que risquées, contraires à ses intérêts et même à ses propres convictions. Bien que le chaos finisse par frapper cette famille éparpillée par la guerre, il ne parvient pas à arrêter ces deux femmes.
    Les lupins sauvages est la suite de la saga commencée avec Le Temps des Orages, celle d'une famille de Prusse Orientale, étroitement unie et jetée dans les convulsions de l'époque la plus tourmentée du XXe siècle.

  • 1914. En Prusse-orientale, dans la propriété familiale de Lulinn, la jeune et belle Felicia Degnelly, du haut de ses dix-huit ans, rêve d'un avenir heureux. Mais la guerre éclate et Maksim Marakov, qu'elle aime depuis toujours, rejoint les rangs des bolcheviques et part faire la révolution en Russie.
    Durant les années qui suivront, Felicia connaîtra tour à tour la guerre et la mort, un mariage sans amour et la passion d'une seule nuit, la fortune puis la faillite... Elle parviendra néanmoins à sauver Lulinn.
    1930. Felicia a perdu ses illusions de jeune fille. Désormais elle songe à l'avenir de ses enfants mais redoute la montée du nazisme en Allemagne.

    Charlotte Link, grande romancière allemande, est habituée des listes des meilleures ventes. Avec Le temps des orages (qui sera suivi de deux tomes), elle brosse le portrait d'un magnifique personnage féminin, aussi déterminé et romantique que la Scarlett d'Autant en emporte le vent, ou la Léa de La Bicyclette bleue.

  • Avant de mourir des suites d'un accident, le fiancé de Jill Gallagher implore une certaine "Kate". A ce moment précis, la vie de Jill va basculer.
    Lorsque, durant les obsèques, elle rencontrera en Angleterre l'aristocratique famille de son fiancé, Hill découvrira qu'une fameuse Kate, une héritière américaine qui porte le même nom qu'ellen a disparu il y a près d'un siècle. Dès lors, la jeune femme s'entêtera à vouloir percer le mystère qui entoure la vie de Kate Gallagher. D'autant que ses recherches, qui tournent à l'obsession, ne cessent de la renvoyer à l'hostilité de cette vieille famille.
    Dans sa quête cauchemardesque, elle sera soutenue par un homme énigmatique. Un homme qui pourrait aussi bien la protéger que lui nuire. Jill devra alors remettre en cause ses certitudes avant que la vérité ne s'offre enfin à elle.

  • An de grâce 1221. L'émir de Mahdia accueille à sa cour des survivants de la maudite Croisade des Enfants. A travers leur récit, il cherche à comprendre l'histoire de Mélusine de Cailhac, son unique amour et la mère de son fils, arrivée dans son harem après avoir été vendue par les pirates.

    Après le succès de la série Les Enfants du Graal et La Cathare, Peter Berling nous entraîne dans une nouvelle superbe fresque au temps des croisades.

  • « dans un style dépouillé qu'elle maîtrise à la perfection, kathryn harrisson écrit des scènes fascinantes, saisies sur le vif... ses connaissances sur les débuts de la science métélorologique ainsi que sur la situation en alaska à l'époque de la première guerre mondiale donnent une touche de réalisme à ce roman dont le thème est le paysage interne du désir. » publishers l'alaska en 1915 : le « balcon du monde » s'offre à bigelow, jeune scientifique envoyé par le gouvernement américain pour installer un observatoire météorologique. là, il découvre l'isolement, au coeur d'une nature hostile enveloppée dans la pénombre hivernale, et une ville rude, où plus de deux mille hommes se disputent quelques femmes.
    Il rencontre l'aléoute, indigène murée dans un silence énigmatique, qui lui offre avec son corps les moments les plus forts de son existence. de l'étrange et violent sentiment inspiré par cette femme naîtra tout l'appétit de bigelow à poursuivre ses recherches et à bâtir le cerf-volant qui percera les secrets du ciel...
    Ce roman pénétrant et insolite dit avec subtilité l'essence même du désir, et sa faculté à dépasser les conventions. un voyage au bout du monde, et au tréfonds des attirances humaines.
    Après le rapt (l'olivier, 1997) et la société d'émancipation du pied (lattès, 2001), kathryn harrison poursuit, de sa voix forte et poétique, l'exploration romanesque de la condition féminine qui l'a rendue célèbre.

  • Lorsque la jeune journaliste anglaise, Jo Harper, tombe amoureuse de l'archéologue Douglas Marshall, elle ne se doute pas qu'elle va aussi épouser son obsession : le sort de l'expédition Franklin disparue en 1845 en Arctique alors qu'elle tentait de trouver le Passage du Nord-Ouest.
    Douglas a consacré sa vie à élucider ce mystère, au détriment de son premier mariage et, surtout, de sa relation avec son fils John.
    Mais le malheur s'abat sur Jo lorsque Douglas disparaît tragiquement. Cherchant désespérément à renouer avec John, la jeune femme découvre que ce dernier s'est lancé seul dans une impossible aventure dans le Grand Nord pour réaliser le rêve de Douglas.
    Jo va se précipiter à son tour dans une folle course contre la montre pour sauver son beau-fils et la vie d'un tout jeune enfant qui a tant besoin de son frère.

    Avec ce roman où l'aventure, le courage et la toute-puissance de l'amour sont intimement mêlés, Elizabeth McGregor est devenue un auteur reconnu en Europe et aux Etats-Unis.

empty